Bonjour à toutes et tous,

Pour faire suite à la stratégie commerciale de Corel, qui améliore son application de peinture « Natural-Media » tous les ans, la nouvelle version de Painter vient de sortir. Alors que vaut Painter 2018 ? Pour Painter 2015 je vous avais encouragé à franchir le pas, mais j’avais été moins enthousiasmé pour Painter 2016. L’année passée, je n’ai pas fait d’article sur la version 2017. J’ai manqué un peu de temps. Pourtant il y a eu quelques nouveautés bienvenues. Alors, à quoi s’attendre avec cette version 2018 ?

Revenons un peu sur la version de Painter 2017 avant de présenter celle de 2018.

Comme à chaque nouvelle version, une nouvelle catégorie de pinceau fait son apparition. Pour la version 2017, c’était les styles de glacis, un bel ajout, très réaliste et dynamique. Nous avons vu arriver aussi de nouvelles textures et la possibilité de les utiliser avec des pochoirs et des tampons. La nouvelle peinture de texture permet de texturer rapidement les objets et les fond, en gardant sa couleur ou en incrustant que la texture, une belle innovation qui a eu un grand succès chez les mattes painters.

Il y a eu aussi quelques améliorations de l’interface, dont une qui permet de grouper plusieurs palettes dans un tiroir, ce qui facilite la gestion de l’espace de l’écran en ouvrant et fermant en un seul clique des groupes de palettes. Amélioration aussi de l’aide interactive qui affiche ce que l’on utilise.

Mais la nouveauté qui m’a le plus surpris fut l’outil dégradé interactif. Eh oui, avec le temps j’avais perdu l’espoir de voir cet outil s’améliorer, car il n’avait pas évolué depuis que j’utilise Painter, à savoir la version 8. Maintenant l’on peut revenir sur un réglage et surtout gérer la transparence, incroyable, non ? Avec l’outil dégradé, un autre outil est venu le compléter qui permet de texturer des dégradés lisses.

Voilà pour les nouveautés et améliorations de la version 2017. Voyons donc ce que nous réserve Painter 2018, cette version va-t-elle continuer de brouiller la frontière entre la réalité et le numérique ? Pour chaque nouveauté, vous verrez une vidéo, en anglais, soit, mais facilement compréhensible.

Painter 2018, beaucoup de nouveautés.

Peinture épaisse

Comme pour chaque nouvelle version, un nouveau style fait son entrée. Pour le coup, Corel frappe fort, avec la peinture épaisse qui redéfinit l’expérience d’une peinture numérique unique en son genre avec un support volumineux qui vous permet de superposer, pousser, sculpter, gratter et mélanger la matière comme on le ferait sur une vraie toile. Évidemment la tablette et le stylet sont indispensables pour gérer l’inclinaison, la rotation et la pression pour rendre des effets super réalistes.

Capacités de duplication

Très répandue aux USA, la transformation de photo en peinture est une des raisons du succès de Painter. Les outils de modifications de photo d’art sont encore améliorés et la possibilité de réaliser des collages et de retoucher les photos est maintenant facilitée avec la possibilité d’utiliser plusieurs sources dans une même peinture. Sources qui peuvent être en transparence et que vous pourrez déplacer et transformer à la voler. En plus, vous avez la possibilité d’enregistrer vos sources de duplication transparentes favorites dans votre bibliothèque pour les réutiliser ultérieurement.

Synthèse de texture

Une super nouveauté qui permet, à la volée, de réaliser des plaquages de texture à partir de votre source de travail. Sélectionnez une zone de votre toile ou une texture favorite et Painter génère une texture reboutable de plus grande taille. Utilisez cette texture unique pour ajouter une profondeur et un niveau de détail à votre création. Et bien sûr, vous pouvez enregistrer ces nouvelles textures pour les réutiliser dans d’autres œuvres.

Styles de texture 2.5D

Les textures 2.5D permettent de peindre avec une texture qui tient compte de l’éclairage du relief, que vous pouvez modifier à chaque instant. Le rendu ce cette fonction dépend largement des sources de duplications utilisées, ce qui en fait pour moi un outil intéressant, mais pas des plus intuitif. Mais reconnaissons que maintenant que l’outil est là, on y trouve son utilité pour certains effets.

Technologies de style liquide et délavé

Pas vraiment une nouveauté, mais une amélioration. Les styles favoris des artistes qui utilisent les technologies de style liquide et délavé sont désormais capables de se mélanger avec les traits des calques sous-jacents. La variante Sargent donne de très bons résultats dans cet exercice.

Sélection de style

Le nouvel outil de sélection de style de Painter 2018 est vraiment une bonne idée. Cet outil permet de peindre des sélections avec précision en utilisant des brosses préenregistrées. Aucune limite dans la création des brosses de sélections, ce qui ouvre des possibilités incroyables en termes de workflow.

Mais encore…

Pour continuer, une nouvelle bibliothèque de styles enrichit les outils. Les styles Natural-Media, qui regroupent les styles qui simulent le mieux les supports traditionnels. Une nouvelle fonction vient enrichir les réglages de styles avec la rotation aléatoire des grains, conférant ainsi un effet plus naturel sans répétition visible. Et pour finir un nouveau menu « Effet de remplissage », il permet d’appliquer depuis la bibliothèque de textures les effets les plus fous à votre toile.

Alors que dire de cette version ? Et bien, comme à chaque fois, je dirais que cela dépend de l’utilisation que l’ont fait de Painter. Pour ma part, j’ai constaté une amélioration des performances, les outils sont plus fluides et je n’ai pas remarqué d’à-coup sur les brosses de grandes tailles sur des documents de 300 dpi. Les améliorations de l’interface, même minimes sont les bienvenues. Pour ce qui est des nouveautés, je dois reconnaitre que j’ai été bluffé par la peinture épaisse, le style est réactif, souple, dynamique, on a vraiment l’impression de triturer la matière, c’est vraiment LA grande nouveauté. Les styles réalistes Natural-Media sont vraiment sympas à utiliser et faciles d’accès. Et au-delà des autres nouveautés, les styles de sélection sont très intéressants pour peindre à la volée des sélections prédéfinies pour ajouter des effets récurants.

Corel nous propose là une belle version de Painter, qui a mon assentiment. C’est une version plus réactive sous le capot, qui améliore plein de petites choses çà et là dans l’interface pour une meilleure ergonomie et qui propose des nouveautés qui ne sont pas accessoires. Comme je l’ai déjà dit, la mise à jour sera justifiée en fonction de l’utilisation que vous faites du soft. Alors à vous de voir si cette nouvelle version vaut l’investissement d’une mise à jour.

Toutes les infos et les prix d’achat ou de mise à jour ICI.

À bientôt
Tierr

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

STYLE SWITCHER

Layout Style

Header Style

Accent Color